Historique

Henri à 20 ans

Henri à 20 ans

Naissance d’un Domaine

Découvrez l’histoire et la naissance du domaine de Prapin à l’initiative d’Henri Jullian :

 » En 1890, les premières vignes sont plantées après la crise du phylloxera au domaine de Prapin. 1903, c’est l’année de plantation notre plus vieille vigne.

Décelant le potentiel de ce terroir d’exception, ma famille a continué de planter de la vigne.

Dans les années 1950, mon père François et mon grand père Charles Jullian, produisaient environ 500 pièces de vin qu’ils vendaient par barriques en vrac dans les bistros de Lyon, Givors et Saint Étienne.

Après mon installation à 21 ans, le domaine se composait de 12 hectares en polyculture dont 5 hectares de vigne. On a doublé la surface de production de vigne avec 8 hectares de Gamay en rouge et 2 hectares de Chardonnay en blanc en deux ans.

En 1989, ma femme Sylvie s’est installée sur le domaine. On a construit le caveau de dégustation/vente, la clé de la vente directe…

En 2002, nous avons ouvert deux gîtes ruraux au sein du vignoble.

Quelques années après j’ai décidé d’entreprendre la conversion du vignoble en agriculture biologique.

Depuis 2012, mes vignes sont labellisées en Agriculture Biologique et je pratique la Biodynamie.

Sur les pas des Gallo-Romains

Fragments d’une villa gallo-romaine dans notre parcelle « Prapin »

En labourant la terre avant la plantation de la vigne, Henri a découvert des fragments de villa gallo-romaine.
Conseillé par plusieurs passionnés d’archéologie du site de Goifïieux à Saint Laurent dAgny (à un kilomètre de notre parcelle), il a voulu mettre en valeur cette découverte.
Il a trouvé des morceaux de « tegulae » (tuile de couverture de toit), probablement un pied d’amphore et des fragments d’anses. Les amphores servaient à conserver le vin.
De la céramique en vernis noir, ainsi qu’un tesson de terre « sigillée », du latin « sigilla » qui signifie sceau. On retrouve souvent de I’argile cuite et décorée. Une belle découverte qui prouve une longue histoire viticole datant du 1er siècle au Domaine de Prapin !

Naissance d’une AOP

localisation coteaux du lyonnais

localisation coteaux du lyonnais

– Vers 45 av JC : Premières mentions de la culture de la vigne dans la région lyonnaise

– 1880 : Le phylloxera détruit une grande partie du vignoble français.

– 1947 : Passage de l’appelation en VDQS

Un nouveau décret donne alors naissance à l’appellation Coteaux du Lyonnais.

– 1960/1972 : Malgré le succès rencontré par ses premières initiatives dans les années 1960, le vignoble se dégrade et la production diminue de moitié pour se réduire à 7000 hectolitres.

– 1984 : Après 12 ans de démarches, obtention de l’AOC le 9 mai 1984 sous la signature de Louis Mermaz, Ministre de l’Agriculture.